2015_11_04_ordinateur_OCDEEn moyenne, sept élèves sur dix utilisent des ordinateurs à l’école – une proportion restée inchangée depuis 2009. Parmi ces élèves, la fréquence d’utilisation des ordinateurs a augmenté dans la plupart des pays durant cette période.

Les pays où le niveau d’intégration des TIC à l’école est le plus élevé sont l’Australie, le Danemark, la Norvège et les Pays-Bas. L’augmentation rapide du pourcentage d’élèves effectuant leur travail scolaire sur ordinateur peut souvent être mise en relation avec des programmes de grande envergure d’acquisition d’ordinateurs portables, tels que ceux mis en oeuvre en Australie, au Chili, en Grèce, en Nouvelle-Zélande, en Suède et en Uruguay.

Le degré d’utilisation des TIC dans le cadre des cours de mathématiques est à la fois lié au contenu et à la qualité de l’enseignement. Les pays et économies où les élèves sont plus exposés à des applications des mathématiques à des situations de la vie réelle tendent à faire une utilisation plus importante des ordinateurs. Il existe aussi une corrélation spécifique entre d’un côté, l’utilisation par les professeurs de mathématiques de pratiques pédagogiques axées sur les élèves, telles que l’enseignement personnalisé, le travail en groupe et l’apprentissage par projet, et de l’autre, leur volonté et leur capacité d’intégrer les TIC dans leurs cours de mathématiques.

 

Évolution entre 2009 et 2012 du nombre d’élèves par ordinateur à l’école
Nombre moyen d’élèves par ordinateur parmi les élèves de 15 ans
dans l’année d’études modale nationale

2015_11_04Graph_OCDE

Source  Les données de PISA 2009 sont manquantes pour la France et le Viêtnam.
Remarques : les symboles blancs indiquent des différences non statistiquement signicatives entre PISA 2009 et PISA 2012.
Seuls sont inclus les établissements où sont scolarisés au moins 10 élèves dans l’année d’études modale nationale pour les jeunes de 15 ans. Le nombre d’élèves par ordinateur se fonde sur les déclarations des chefs d’établissement concernant le nombre d’élèves scolarisés dans l’année d’études modale nationale pour les jeunes de 15 ans et le nombre d’ordinateurs mis à la disposition de ces élèves. Dans les établissements où les élèves n’ont accès à aucun ordinateur, le nombre d’élèves par ordinateur est xé au nombre d’élèves indiqué par le chef d’établissement plus 1.

Texte et dossier : OCDE / PISA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*