Afin de diminuer la pression que peuvent subir certains professeurs, des robots enseignant l’anglais sont testés dans 8 écoles pilotes en Corée du Sud.

Cette nouvelle méthode d’apprentissage, unique au monde, a été lancée en septembre 2008 par l’entreprise coréenne Hwakin English, spécialisée dans les cours de linguistiques.

Le robot est généralement placé au fond d’une classe. Il est piloté à distance par un professeur d’anglais formé à son utilisation, via une télécommande permettant de déplacer le robot dans la classe. Grâce à ses multiples fonctionnalités, le robot est capable de se connecter à Internet et à Skype, le logiciel de téléphonie sur IP, pour maintenir une interaction permanente avec les étudiants. Un moniteur installé sur la façade lui permet également d’afficher des documents écrits, du son et de la vidéo transformant le robot en enseignant multimédia. « Certains étudiants sont introvertis, et évitent toute conversation avec les professeurs mais sont, a contrario, ouverts au robot. Après deux mois, nous témoignons d’une progression plus importante que celle initialement attendue » indique Madame CHOI Mi-Ra, directrice de l’institut.

L’installation de robots dans les écoles vise également à répondre à un déficit d’enseignants natifs anglophones en Corée, et plus particulièrement en province. Selon M. KIM So-Yung, un des responsables de l’institut « l’enseignement par robot a prouvé de son efficacité et entraînera des changements importants au sein du marché de l’éducation ».

Texte: Nick Vilaihongs

Origine: -Ambassade de France en Corée / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58543.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*