ocde-education_730x410Les pays de l’OCDE consacrent, en moyenne, 10 220 USD par élève et par an de l’enseignement primaire à l’enseignement supérieur : 8 247 USD par élève du primaire, 9 518 USD par élève du secondaire et 15 028 par étudiant de l’enseignement supérieur.

·                  La part du secteur privé dans le financement de l’enseignement supérieur a augmenté depuis une dizaine d’années. Deux tiers environ des financements privés dans le supérieur proviennent des droits de scolarité acquittés par les ménages. Ces droits sont supérieurs à 2 000 USD dans plus de la moitié des pays pour lesquels on dispose de données et excèdent 4 000 USD en Australie, au Canada, en Corée et en Nouvelle-Zélande, 5 000 USD au Japon et 8 000 USD au Royaume-Uni et aux États-Unis..

·                  En moyenne, les pays de l’OCDE ont consacré 5.3 % de leur PIB à l’éducation en 2012, du primaire au supérieur (en incluant les programmes non affectés par niveau d’enseignement). Le secteur public finance à 83.5 % l’ensemble des dépenses affectées aux établissements du niveau primaire au niveau supérieur. Les financements publics de l’éducation ont diminué dans plus d’un pays de l’OCDE sur trois entre 2010 et 2012, parmi lesquels l’Australie, le Canada, l’Estonie, la France, la Hongrie, l’Italie, le Portugal, la Slovénie, l’Espagne et les États-Unis.

Éducation préscolaire

·                  Dans la plupart des pays de l’OCDE, l’éducation commence désormais bien avant l’âge de 5 ans pour la plupart des enfants. Quelque 74 % des enfants de 3 ans sont scolarisés dans l’OCDE, ce chiffre étant de 80 % dans les pays de l’OCDE membres de l’Union européenne.

·                  Les taux de scolarisation dans l’enseignement pré-primaire des enfants de 3 ans sont passés de 52 % en 2005 à 72 % en 2013, et de 69 % à 85 % pour les enfants de 4 ans pour la même période. Les taux de scolarisation des enfants de 4 ans ont augmenté de 20 % au moins en Australie, au Chili, en Corée, au Mexique, en Pologne, dans la Fédération de Russie et en Turquie entre 2005 et 2013.

·                  Plus de la moitié des enfants inscrits dans des programmes de développement de la petite enfance fréquentent des établissements privés. La charge financière incombant aux parents peut être lourde, même en cas de subventions publiques.

eag 2015 graph fr

Dans la classe

·                  Les élèves reçoivent en moyenne 7 570 heures d’enseignement obligatoire du primaire à la fin du premier cycle du secondaire. Les élèves danois sont ceux qui en reçoivent le plus, avec plus de 10 000 heures, les élèves hongrois en recevant le moins, avec moins de 6 000 heures .

·                  Les effectifs moyens par classe en primaire dans les pays de l’OCDE sont de 21 élèves, et de 24 élèves dans le premier cycle du secondaire. Plus les classes sont chargées, moins les enseignants consacrent de temps à enseigner et plus ils en passent à maintenir la discipline : on estime que chaque élève supplémentaire par rapport à un effectif de classe moyen entraîne une diminution de 0.5 point du temps passé à l’enseignement et à l’acquisition des connaissances.

·                  La rémunération réglementaire des enseignants de 15 ans d’ancienneté s’établit en moyenne à 41 245 USD dans le primaire, 42 825 USD dans le premier cycle du secondaire et 44 600 USD dans le deuxième cycle du secondaire.

Source et texte : OCDE – Regard sur l’éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*