2016_06_03_tv-enfance

 

Quel est l’effet de la télévision sur les jeunes enfants? Est-elle nocive?

Si la tentation est forte pour des parents fatigués d’installer bébé devant la télévision pour respirer un peu, une étude conjointe du CHU Sainte-Justine et de l’Université du Michigan, publiée dans Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, devrait vous convaincre qu’il s’agit là d’une mauvaise idée.

L’étude démontre en effet que plus un enfant passe de temps devant la télé entre 2 et 4 ans, plus il a de problèmes à l’école plus tard (en l’occurrence ici, vers l’âge de 10 ans). Sans parler des mauvaises habitudes pour la santé qu’il aura acquises.
Car ce que la consommation excessive de télévision en bas âge permet de prédire n’est pas très réjouissant : diminution de l’intérêt en classe (de 7%); diminution de la réussite en maths (de 6 %); augmentation du risque de victimisation par les camarades de classe (de 10 %); diminution de l’activité physique pendant les fins de semaine (de 13 %); augmentation de la consommation de boissons gazeuses sucrées (de 9%) et du grignotage (10 %); etc.

La petite enfance est une période essentielle pour le développement du cerveau, rappellent les auteurs de l’étude. Notre cerveau tout comme nos jonctions neuromusculaires sont alors le théâtre d’une intense stabilisation sélective des synapses. Et pour guider ce développement, jouer, c’est-à-dire expérimenter sur le monde concret en bougeant, s’avère toujours ce qu’il y a de mieux pour les petits cerveaux.

Dossier / Texte : Bruno Dubuc Le cerveau à tous les niveaux

 

Bruno Dubuc

Fondateur & editeur
www.lecerveau.mcgill.ca

 

One Comment

  1. Thank you a lot for sharing this. Awsome!

Répondre à Benfica Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*