Selon une étude anglaise, une proportion significative d’enfants, au QI élevé, sont devenus par la suite végétariens.
Dans une étude publiée dans le « british Médical Journal », les scientifiques britanniques ont mis en évidence que plus le QI d’un enfant de 10 ans augmentait plus la probabilité qu’il devienne végétarien était fort. Par exemple pour un QI supérieur de 15 points à la moyenne la probabilité qu’un enfant devienne végétarien 20 ans plus tard est de 38%.
Ce qui n’est pas négligeable. Cette étude a été réalisée sur près de 8170 garçons et filles dans les années 70 lorsque ceux-ci avaient 10 ans.
Quelle explication avancée ? La plus répandue serait que les enfants au QI plus élevé ont une meilleure conscience de l’importance de se nourrir correctement. D’autres, moins répandues, pensent qu’il y a là une pure coïncidence dans le lien de cause à effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*