Les 7 proifls d'apprentissafe

Est-ce que l’origine culturelle et le milieu interculturel dans lequel a grandi et évolue l’apprenant a une influence sur sa façon d’apprendre? Est-ce que les 7 profils d’apprentissage vont au delà du milieu interculturel?

 

 

Question de Lucie (Cayenne Guyane)

Pensez-vous que l’origine culturelle et le milieu culturel dans lequel a grandi et évolue l’apprenant a une influence sur sa façon d’apprendre? Par exemple, j’ai passé 6 mois à enseigner le français à Taïwan en 2003-2004, et on catégorise les étudiants chinois comme étant assez passifs dans leur apprentissage, il évite tout « conflit » avec l’enseignant, mais pourtant je pense qu’ils sont bien tous différents dans leur façon d’apprendre mais que le « conditionnement » culturel les empêche d’être efficace chacun à leur manière dans l’apprentissage.

Réponse de Jean-François MICHEL ( Auteur « Les 7 profils d’apprentissage » Ed.Eyrolles 2005, 2013 )

Dépassement du phénomène culturel

Les 7 profils d’apprentissage, sont un outil qui, dans sa construction, dépasse le phénomène culturel. Pourquoi ? Les profils de compréhension, de motivation sont des composantes de tout être humain. Pour les profils de compréhension par exemple, que l’on soit Français, Chinois, Allemand il y aura toujours 3 possibilités pour intégrer un savoir : Visuel, Auditif, Kinesthésique. Pour les profils de motivation c’est la même chose, il y a principalement 4 façons d’être motivé (motivation externe) par l’intégration d’un savoir. Par contre il est vrai qu’une culture peut être plus Visuel ou d’un profil de motivation «Quelle utilité? ». Mais aucune étude n’a été menée sur cet aspect.

Ce qui rentre en ligne de compte surtout c’est le type de formation, dans lequel vous êtes. Si vous avez des élèves en alternance, en apprentissage, vous pourrez remarquer que beaucoup ont un profil de motivation « quelle utilité ». Ce qui est compréhensible car ils ont choisi, consciemment ou inconsciemment, cette orientation de l’alternance pour avoir affaire à du concret, à avoir des cours qui soient en phase avec ce qu’ils peuvent appliquer en entreprise, cela indépendamment de leur nationalité ou de leur culture.

Tendance au niveau du profil d’identité

Par contre l’aspect culturel peut avoir de l’influence sur le type de profil d’identité qui définit le comportement. Par exemple comme vous les décrivez, les Chinois seraient plus d’un profil « aimable ». Ils ont horreur du conflit. Pour avoir eu en cours des étudiants chinois durant 3 ans je vais dans votre sens. En Allemagne, la plupart des élèves que j’avais étaient clairement dans une grande proportion de profil d’identité de type perfectionniste : beaucoup font attention aux détails, « coupent » les cheveux en 4. Mais attention ils ne sont pas tous comme cela non plus, il n’est pas possible de généraliser mais simplement de définir une tendance. J’ai pu également remarquer que beaucoup d’élèves anglo-saxons (États-Unis, Canada) sont de profil d’identité du type dynamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*