GF_2013_03_25_stress Les études supérieures demandent beaucoup de travail et génèrent du stress. Comment le gérer ?

Évacuez le stress physiologique et votre corps fera ce pour quoi il a été conçu. Il guérira de lui-même.

D Ben Johnson

Mécanisme du stress

Le stress est une sensation qu’éprouve une personne lorsqu’elle est confrontée à une situation à laquelle elle ne croit pas pouvoir faire face correctement. C’est un mécanisme de défense face à un agresseur ou à une situation nouvelle et, de ce fait, une réponse stéréotypée de l’organisme, qu’il s’agisse de faire face à un dinosaure dans les jungles préhistoriques ou de passer ses examens ! Dans notre société, où la course à la performance commence presque dès la maternelle, le stress n’est pas une nouveauté chez les étudiants.

Chez les étudiants, les causes de stress sont multiples : devoirs nombreux, professeurs exigeants, parents anxieux, avenir professionnel incertain. Quelle qu’en soit la cause, pour apprendre à gérer le stress, sachez que ce dernier est un processus normal pour que votre corps s’adapte à une situation nouvelle. La plupart du temps, le stress apparaît quand nous perdons notre équilibre habituel. Contrôler cet équilibre permet de rendre le stress soit positif, soit négatif selon notre perception et la situation en question.

 Le stress positif

Le stress positif entraîne une réaction de 1’organisme adaptée à la situation. Il est une source de dynamisme et de motivation qui nous est bénéfique, voire indispensable II est surtout provoqué par les défis et les challenges, qui apportent du piment à notre vie et la rendent particulièrement intéressante. En revanche, le stress négatif augmente notre vulnérabilité et est capable de nous rendre malades. Il apparaît surtout dans les situations que nous ne maîtrisons pas

Quand, par exemple, incapables de contrôler nos pensées nous nous laissons envahir par leur négativité ou quand en réglant un problème, nous pensons déjà au suivant, celui que nous aurons à régler demain ou le mois suivant.

Comment éviter le stress?

Dans une situation similaire, la meilleure façon d’éviter le stress et d’économiser votre temps consiste à apprendre à contrôler vos pensées pour rester complètement concentré sur une seule chose à la fois. Cette façon de procéder m’a permis depuis des années de préserver mon équilibre, malgré toutes les pressions auxquelles j’étais soumise. En apprenant à contrôler vos pensées, vous utiliserez efficacement votre esprit au lieu que ce dernier n’alourdisse inutilement votre tête !

Pour y arriver, dès aujourd’hui et surtout quand vous faites une chose importante, dites-vous avant de commencer :

« Maintenant, je ne me concentre que sur cette chose précise et ne m’intéresse plus à rien d’autre. » Afin d’en renforcer l’effet, coupez votre téléphone portable et ne vous laissez pas déranger par votre entourage. Vous verrez qu’en procédant ainsi votre stress diminuera de façon considérable.

Comme le stress est la cause de multiples migraines, de troubles du sommeil et de bien d’autres maladies, beaucoup d’entre nous essaient de l’éviter en restant dans un environnement familier et en refusant la moindre prise de risques. Et pourtant, nous ne nous rendons pas compte qu’ainsi nous tentons l’impossible : nous ne pouvons pas éviter le stress artificiellement puisqu’il est propre à notre condition ! Ce stress est totalement naturel et ne devient dangereux que quand nous n’avons plus d’énergie pour faire face à certaines situations, par exemple, lorsque nous sommes épuisés par notre journée.

Je vous incite à suivre ce conseil, car plus vous faites de pauses, moins vous êtes stressé ! Cela ne signifie pas, bien sûr, qu’il faut que vous passiez plus de temps à vous reposer qu’à travailler mais, généralement, une pause de cinq à dix minutes par heure de travail est utile pour votre équilibre.

Dossier : Antoinette CHAMPCLOS

 

On demande aux élèves d’apprendre, de travailler et de réussir. Mais on leur donne rarement la méthode pour cela. Comment apprendre à travailler – tout en continuant à s’amuser ? Voici la méthode d’Antoinette Champclos, qui concilie différentes cultures et façons de penser et de travailler (soviétiques, allemandes, françaises, anglo-saxones). L’auteur traite de l’aide au choix d’orientation, du comportement en situation, des techniques de motivation aux efforts, de la programmation du travail, des méthodes de prise de notes, des révisions et des examens, des stratégies relationnelles, de la mobilisation des forces conscientes et subconscientes, de la maîtrise des émotions, de la gestion des échecs et des stratégies latérales…



 

Pour voir le livre: Cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*