Les enfants vivent aujourd’hui dans un monde agité. Pour certains les journées sont aussi longues et fatigantes que celles des adultes

Les heures passées devant les divers écrans (tv, jeux vidéos, téléphone portable…) sont toujours plus nombreuses.

Nous notons que certains enfants ont de réelles difficultés dues à de l’agitation, de l’hyperactivité, à des comportements d’opposition voire de provocation. D’autres sont inhibés, timides, anxieux. Certains ont du mal à fixer leur attention et n’arrive pas à rester concentrés…

Je vous propose quelques exercices de relaxation qui pourront aider vos enfants à trouver l’attitude « juste » et cela à différents moments, les temps scolaires, mais également les moments passés en famille. Faire une pause, pour se recentrer et trouver les ressources en soi pour s’épanouir au mieux et profiter de la vie et de son enfance : voilà l’objectif de ces exercices.

Exercices de préparations à la relaxation

Ils permettent d’étirer le corps en douceur et favoriseront la concentration tout en favorisant l’envie de jouer et le besoin de bouger. Il s’agit d’une forme de relaxation active puisqu’on s’efforcera de réaliser les exercices lentement et avec beaucoup d’attention :

– Des mouvements instinctifs ou naturels : étirements, bâillement, soupirs, auto massage du visage.
– Des mouvements de différentes parties du corps : des avants bras (le moulin), des épaules, de la tête, du bassin, des pieds…
– Des étirements.

Des exercices de respiration

A la base de toute activité, courir, crier… dès le plus jeune âge la respiration peut être développée.

Respire par le ventre

Un adulte peut lire doucement ce texte :

« Le haut du corps ne bouge pas et le ventre se gonfle et se dégonfle lentement. Allonge-toi, pose une main sur le ventre, juste en dessous du nombril, et l’autre sur la poitrine . Ferme la bouche, prends de l’air par le nez, tu gonfles le ventre, les épaules restent basses. Tu souffles en écrasant le ventre. Puis inspiration à nouveau en gonflant bien le ventre . Tu gonfles le ventre, tu imagines qu’un ballon se gonfle … Tu souffles par la bouche toujours lentement, en rentrant bien le ventre….Le ballon se dégonfle. »

A refaire trois fois.

Texte: Bénédicte Flieller

Bénédicte Flieller est psychologue clinicienne diplômée de la Faculté Aix Marseille.

Elle est formée en thérapie cognitive et comportementale, de plus elle est sophrologue. Sa pratique en cabinet privé est surtout axée sur la prise en charge des enfants et des adolescents. Elle travaille bien sûr aussi avec les parents, car dit elle : « un enfant va bien, si ses parents vont bien ». Retrouvez là sur son site internet dans lequel elle partage sa pratique et offre plusieurs outils à travers exercices et articles.

Pour voir le le site: Cliquez ici

 

 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*