Comment augmenter votre QI même si vous avez 60 ans et plus ? Les nouvelles découvertes en neurosciences montrent de prendre quelques habitudes plutôt simples : apprendre à jouer d’un instrument de musique. Et pas besoin de devenir un virtuose pour cela. Le simple fait de commencer à apprendre à jouer d’un instrument de musique de façon régulière suffit. Donc si vous avez un niveau débutant ou très moyen, vous êtes tout autant concerné.
 
Souvent, on a pensé, on a cru que le QI est déterminé à un certain âge comme quelque chose de fixe, comme si le QI était déterminé à la naissance. Ainsi vous passiez un test de QI durant votre enfance, et on vous disait si vous aviez une intelligence supérieure à la moyenne, et c’est tout.
Cette vision des choses est non seulement totalement fausse mais assez stupide dans les faits. Premièrement parce que l’intelligence ne se résume pas à un score ou à un niveau de QI. Ensuite les neurosciences ont démontré que le cerveau est plastique, c’est-à-dire que les structures neuronales évoluent constamment. C’est ce que l’on appelle la plasticité du cerveau.

Amélioration du QI et apprentissage d’un instrument de musique

 Par exemple, l’institut de recherche de l’Université de Zurich montre que pratiquer une chose simple qui sort de sa zone de confort peut effectivement élever le QI d’une personne. Et il ne s’agit pas seulement des enfants, dont le cerveau est généralement considéré comme plus « souple » (car en pleine évolution) que ceux des adultes. Bref cette évolution du QI par des exercices et des pratiques simples concerne aussi bien les enfants et que les adultes – même ceux d’un âge avancé.
 

Alors concrètement, quel est ce truc, cette pratique ? Serait-ce les « cartes flash » pour apprendre des mots ? Non. Ce n’est pas non plus la méditation, la pratique du Rubik’s Cube, ou la pratique du jeu d’échecs. Bien que toutes ces activités puissent être bénéfiques pour l’évolution de votre QI, la pratique efficace semble être celle d’apprendre à jouer d’un instrument de musique.

Ainsi, apprendre à jouer de la musique améliore considérablement le fonctionnement du cerveau, et peut augmenter votre QI de sept points ou plus.

Selon le psychologue Lutz Jäncke, «même chez les personnes de plus de 65 ans, après quatre ou cinq mois à jouer d’un instrument pendant une heure par semaine, il y a eu de fort changements dans le cerveau». Parmi le développement des capacités, Jäncke cite celle de la mémorisation, de l’ouïe et des centres fonctionnels moteurs (spécifiquement liés aux mains) comme des parties du cerveau qui sont devenues plus actives.
C’est ainsi que l’architecture même du cerveau change indique Lutz Jäncke.
Les participants à l’étude de Lutz Jäncke ont bénéficié non seulement d’améliorations physiques, mais aussi d’une modification de la structure de leur cerveau.

3 bénéfices majeurs pour le cerveau à apprendre à jouer d’un instrument de musique

1. Conservation de la matière grise.
La matière grise aide à préserver l’intégrité structurale du cerveau, en particulier en ce qui concerne le fonctionnement exécutif (auto-contrôle et prise de décision), ainsi que la mémoire, l’émotion, la parole, le contrôle musculaire, et la vue et l’ouïe.
 
Un neurologue de l’université d’Harvard, Gottfried Schlaug, a montré que les cerveaux des musiciens ont plus de matière grise que ceux qui ne jouent pas d’instrument. Gottfried Schlaug a également démontré que les participants qui ont pratiqué que quelques heures (2 à 3 heures) par semaine ont vu une augmentation significative de leur capacité de mémorisation après seulement une pratique régulière de quatre mois. En d’autres termes, vous pourriez améliorer les capacités de votre cerveau d’ici à la fin de l’été, simplement en pratiquant un instrument quelques heures par semaine.
 
2. Jouer d’un instrument de musique réduit le stress.
Tout le monde sait que le stress est terrible pour l’esprit et la santé. Le stress est associé à une augmentation de la pression artérielle, aux maladies cardiaques, au cancer et au risque accru d’AVC.
Jouer de la musique a un effet relaxant sur le corps et sur le cerveau. Apprendre à jouer d’un instrument de musique contribue à libérer de la dopamine dans le cerveau, hormone du plaisir également sécrétée pendant les rapports sexuels, la consommation de drogues ou encore pendant la consommation de nourriture délicieuse.
 

Imaginez rentrer à la maison après une journée stressante au travail.  Au lieu d’essayer de vous détendre devant la télévision ou avec la console de jeux vidéo (qui ne fera que vous rendre dépendant),  faite plutôt quelque chose qui n’est pas seulement amusant et créatif, qui améliore votre cerveau : apprendre à jouer de l’instrument de musique préféré.

3. Jouer d’un instrument de musique améliore vos capacités linguistiques.
Lorsque vous jouez d’un instrument, vous augmentez votre capacité à «garder le rythme», ce qui facilite votre capacité à traiter les informations auditives. C’est pourquoi ceux qui prennent des leçons de musique ont plus de facilité et d’aptitude dans l’apprentissage des langues étrangères.
Encore une fois, la recherche montre que les résultats sont indépendants de l’âge. Une étude de Jennifer Bugos de l’USF a montré qu’après six mois de cours de piano, les personnes âgées de 60 à 85 ans ont démontré des progrès significatifs dans leur fonctionnement cognitif, comme la planification et le traitement de l’information, la mémorisation et l’acuité visuelle.
 

Dans notre culture occidentale, nous avons tendance à associer apprentissage, QI et développement de l’intelligence à l’école ou à l’éducation. Pourtant, la neuroscience démontre bien tout le contraire: ce dont nous avons réellement besoin n’est pas que du travail purement scolaire, mais d’associer le travail d’apprentissage au jeu et au plaisir.

Si vous aviez toujours rêvé de savoir jouer d’un instrument de musique, mais vous n’aviez pas le temps ou vous jugiez que vous étiez trop âgé alors allez-y ! Achetez ce piano que vous avez pensé depuis des années. Essayez le violon. Commencer à prendre des cours de guitare. Pas besoin de devenir un David Gilmour, guitariste du groupe Pink Floyd.

Et si vos proches se plaignent de votre nouvel amour pour des instruments de musique jugés bruyants, dites-leur simplement que vous développez la neuroplasticité de votre cerveau ou encore que vous développez votre QI..

« La musique peut changer le monde parce qu’il peut changer les gens.» 

Bono du groupe de rock U2

Texte et dossier : © apprendreaapprendre.com

 
 

 

 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*