2016_06_01_motivation

Qu’il soit collégien ou lycéen, il n’est pas facile pour un élève de travailler seul à la maison. Voici comment l‘aider à se motiver plus facilement.

Au collège ou au lycée, le travail s’organise selon deux modalités totalement différentes :

– Sous le contrôle d’un enseignant et dans un cadre visant à favoriser les apprentissages dans la journée

– Sans contrôle véritable et sous la seule responsabilité de l’élève à la maison le soir ou le Week end

Organiser son travail : pas une chose simple

Etre libre d’organiser son travail n’est pourtant pas chose simple pour bon nombre d’élèves. Et si certains y parviennent, la plupart peinent à se mettre au travail à la maison et à maintenir leur effort.

Beaucoup se découragent rapidement et se laissent distraire par d’autres activités plus attractives.

Pourtant nombreuses sont les études qui ont démontré que c’est pour beaucoup la qualité du travail fourni à la maison qui détermine le niveau de réussite scolaire des élèves.

Ce constat nous amène à réfléchir à la façon dont on peut aider efficacement ces jeunes en difficulté. Comment les amener à adopter des stratégies d’apprentissage basées sur une meilleure organisation.

Si vous interrogez un jeune, il admettra facilement avoir du mal à se mettre au travail, repoussant le moment où il va commencer à faire ses exercices ou à réviser son cours. Il reconnaitra également ne pas résister aux distractions et trouver compliqué le fait de rester concentré sur une activité.

S’autoréguler

En l’écoutant parler, on comprend vite que pouvoir s’autoréguler est extrêmement compliqué. Il existe pourtant des stratégies efficaces pour palier à ces difficultés. Équiper durablement ces jeunes de stratégies d’organisation, d’autorégulation et de planification, c’est leur donner les clés pour réussir leur scolarité. Le coaching scolaire permet d’accompagner ces jeunes en les amenant à réguler leurs efforts, à neutraliser les distractions, à mieux planifier les tâches qu’ils doivent effectuer et surtout à maintenir leur motivation sur la durée. Mais en tant que parent, il est également judicieux d’inciter votre enfant à réfléchir aux stratégies qu’il utilise et à celles qu’il pourrait mettre en œuvre.

Une façon d’y parvenir consiste à lui demander :

Comment fais-tu pour te mettre au travail ?

Comment parviens-tu à rester concentré ?

Comment parviens-tu à résister aux sollicitations extérieures ?

Quelles sont les difficultés que tu rencontres le plus fréquemment ?

Quelles sont les stratégies que tu utilises et surtout celles qui ont fonctionné pour toi dans le passé ?

Dossier et texte :Béatrice VICHERAT


Béatrice Vicherat: beatrice.vicherat@gmail.com

Pour voir le blog: Voir le site: du côté des parents

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*