Avec le développement des échanges commerciaux entre la Chine et l’Union européenne, le chinois est devenu de plus en plus populaire dans l’hexagone

«Actuellement, on dit souvent en France: ‘Apprenez le chinois, investissez pour votre avenir’ », a déclaré Chen Mengwen, enseignante de chinois de l’Institut Confucius de l’Université de Poitiers, en France.

D’après Chen Mengwen, l’Institut Confucius de l’Université de Poitiers propose aux professionnels un enseignement « pratique » comme des cours de chinois des affaires. Par ailleurs, des conférences et d’autres activités pour faire connaître les échanges actuels entre la France et la Chine sont proposées. Dans ce cadre, la conférence de « l’investissement des entreprises françaises en Chine » donnée par Gan Xiaoqing, vice-président de l’Université de Nanchang de Chine et président de l’Institut Confucius de l’Université de Poitiers, a été un succès.

Des cours spéciaux de chinois ont été également crées pour les amateurs de culture chinoise. « Un certain nombre d’élèves sont très curieux d’apprendre la calligraphie, la cuisine, la musique et les sites touristiques de Chine », explique Chen Mengwen. Le cours de calligraphie proposé 2 fois par semaine réunit à chaque séance une trentaine de Français. L’Institut Confucius de l’Université de Poitiers s’efforce en même temps de renforcer les échanges entre les élèves français et chinois. 200 élèves du lycée Camille Guérin de Poitiers qui apprennent le chinois ont ainsi établi des relations amicales avec des étudiants chinois de l’Université de Nanchang qui font leurs études en France. Ils se rencontrent au lycée une fois par mois. En outre, l’école organise souvent des activités lingustiques et culturelles qui permettent aux élèves français de mieux connaître la culture chinoise et inversement.

xinhuanet

 

Article : http://www.china.org.cn

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*