Une étude israélienne propose l’huile de poisson pour réduire la dépression enfantine.

La prescription de médicaments aux enfants dépressifs est problématique à cause des nombreux effets qui rendent la situation incertaine pour la famille.

De nos jours, aux Etats-Unis, plus de 3 millions de jeunes de moins de 18 ans souffrent de dépression. Ces taux sont en constante augmentation. La plupart des cas ne sont pas détectés et donc pas traités. Cependant la prescription de médicaments aux enfants dépressifs est problématique à cause des nombreux effets secondaires (nausée, agitation, insomnie, dépendance, etc.) qui rendent la situation incertaine pour la famille.

En Israël, le Dr. Haim Belmaker du service de psychiatrie de l’Université Ben Gurion a mené une étude sur 20 enfants atteints de dépression. La moitié du groupe était traitée avec de l’oméga-3, un acide gras de l’huile de poisson, tandis que l’autre moitié recevait un placebo. Au bout de 16 semaines, 7 enfants du groupe de l’oméga-3 ont vu leur dépression diminuée de plus de 50% ; 4 ont même abouti une complète rémission. Aucun enfant prenant le placebo n’a obtenu de diminution de 50% de la dépression. Bien qu’ayant eu des résultats positifs sur une étude avec des adultes dépressifs, l’équipe du Dr. Belmaker a avoué être surprise par les résultats de cette dernière étude qui pourrait apporter une alternative au traitement de la dépression enfantine.


Texte: BE Israël

Origine: Ambassade de France en Israël / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/38604.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*