2016_09_20_musique_qiGlenn Schellenberg est chercheur en psychologie cognitive et professeur à l’université de Toronto. Il a démontré que la pratique de la musique par de jeunes enfants de 6 ans permet de développer plus rapidement leur coefficient intellectuel. Voici son interview sur le sujet de la musique, du développement de l’intelligence chez l’enfant.

Dans votre étude, les enfants ont eu des cours de musique au conservatoire de Toronto durant 36 semaines . Les résultats de votre expérimentation indiquent une petite augmentation du coefficient intellectuel (QI). Selon vous, l’augmentation du QI eût été plus grande si ces enfants avaient suivi ces leçons plus longtemps ?

Je ne suis pas sûr. 1 et 4 ans de leçons de musique peuvent avoir des effets plus importants que 4 à 7 ans. On ne peut pas vraiment répondre à cette question par l’expérimentation. Cependant, les analyses sur la corrélation entre l’étude de la musique et l’augmentation du QI menées récemment dans mon laboratoire indiquent une relation positive et linéaire.

Est-ce que selon vous, il est pertinent d’en déduire que les leçons de musique pourraient avoir le même effet sur le développement du QI d’enfants plus âgés ? Qu’en serait-il avec sur des adultes ?
 En fait, non . La plasticité du cerveau (changement et développement de l’organisation cérébrale issue de l’expérience) décroît avec le développement de la personne.
 
Le lien entre les leçons de musique et la progression du QI peut-il être expliqué ?
L’explication la plus simple est l’éducation. L’école permet une augmentation du QI, nous avons pu le constater dans les 4 groupes d’enfants en primaire pris en compte dans l’étude. Les leçons de musique sont comparables à une activité scolaire. Leur conséquence est donc d’accroître encore l’effet positif sur le développement du QI.
 
Quels conseils pouvez-vous donner aux parents? Devraient-ils envoyer leurs enfants au conservatoire de musique afin d’augmenter leur QI ?
Non, pas vraiment. Les groupes d’enfants qui ont suivi les cours au conservatoire ont montré un meilleur comportement social. Ce qui signifie que les activités extra-scolaires sont bonnes pour le développement de l’enfant. Si les parents en ont les moyens financiers, le mieux est de probablement de les mettre dans une ou des activités qui leur plaisent le plus.
 
Est-ce que l’on peut s’attendre à ce que les enfants qui suivent des cours de musique puissent avoir de meilleurs résultats scolaires ?
Oui, bien sûr, et c’est d’ailleurs ce qui se passe. Je vous renvoie à mon article (paru dans « The Psychological Science »).
Est-ce que cela a du sens de donner plus de temps aux cours de musique à l’école?
Oui, tout comme l’écriture, la peinture ou la poésie d’ailleurs. Cela ne tient pas seulement du fait que la musique a des effets bénéfiques sur le QI. En revanche, il ne faut pas s’attendre à ce que la physique amène à avoir de meilleures aptitudes en musique.
 
Interview de Glenn Schellenberg réalisé par apprendreaapprendre.com
Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*