La Chine est en train d’élaborer une loi pour combattre la tricherie aux examens qui a tendance à s’accentuer dans le pays, a annoncé mercredi à Beijing le ministère chinois de l’Éducation

Le projet de loi sera soumis au Bureau des Affaires législatives du Conseil des Affaires d’Etat pour approbation plus tard cette année, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Education Wang Xuming. La loi vise à « perfectionner l’ordre et les normes de l’examen », a dit Wang cité par le China Daily.

Des étudiants ont adopté de nouvelles méthodes pour tricher à l’examen, et les autorités veulent les en dissuader en recourant à de sévères sanctions, a-t-il dit. Plus de 1,2 million d’étudiants ont passé l’examen universitaire de fin de trimestre la semaine dernière et de nombreux tricheurs ont été découverts.

Dans la province du Shanxi (nord), les autorités locales ont démantelé 10 groupes impliquées dans la tricherie organisée, et dans la province du Guangdong (sud), certains tricheurs ont été pris en train d’utiliser des émetteurs-récepteurs pour communiquer lors de l’examen. Lors d’une récente enquête effectuée par le China Youth Daily, 83% des 900 étudiants universitaires interrogés ont reconnu tricher lors de l’examen.

A défaut d’une réglementation légale, des écoles et universités ont adopté diverses mesures en vue de sanctionner les tricheurs. Les prochaines sanctions, selon les règlements du ministère de l’Éducation, incluent un échec obligatoire à l’examen. Mardi, le ministère de l’Éducation a tenu un séminaire sur la loi de l’examen, en présence de 12 experts juridiques.

Article : http://www.china.org.cn

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*